Gérer vos abonnements aux newsletters

top-14

Accueil » actualite » fiche » top-14 » interview-de-la-semaine-avec-paul-abadie-etre-pret-physiquement-et-mentalement-pour-faire-un-tres-gros-match

L'interview de la semaine avec Paul Abadie : " Être prêt physiquement et mentalement pour faire un très gros match"

14/09/2018

Avant la rencontre face à l'UBB, Paul Abadie revient sur son début de saison et aborde ce match tant important. 

Agen Rugby : Paul, tu enchaines les matchs depuis ce début de saison, comment tu te sens ?

Paul Abadie : Je me sens bien, ça fait du bien de retrouver un peu de confiance, d’enchainer les matchs, c’est des bonnes opportunités pour moi, il faut que les saisisse. Il faut que je profite de ces bons moments, mais en tout cas c’est très positif depuis le début de la saison, il faut que ça continue comme ça.

AR : Ce derby aquitain ne nous réussit plus depuis plusieurs saisons, comment tu l’expliques ?

PA : Pas d’explication plausible, on prend tous les matchs de la même façon, c’est tout le temps très compliqué, on sait que dans le Top14 il n’y a pas d’équipe faible. Bordeaux s’est encore renforcé cette année donc ça va être encore très compliqué. Pour les années précédentes pas d’explication, c’est juste qu’il faut qu’on apprenne à mieux gérer ce genre de match, et j’espère que la victoire sera au bout.

AR : Une victoire face à Bordeaux vous permettrait de passer devant, on imagine que c’est l’objectif dans toutes les têtes ?

PA : Notre objectif c’est clairement la victoire, on ne peut pas viser autre chose. On va essayer de jouer tous les matchs à domicile pour les gagner. Sans prétention avec nos moyens, j’espère qu’on saura avoir des valeurs ce week-end et mettre le combat nécessaire pour faire un bon match, et après on verra le résultat mais c'est sûr qu’on espère gagner ce week-end.

AR : Rory Teague était très insatisfait de ses joueurs à l’issue de la dernière journée, tu t’attends à recevoir quel genre d’équipe ?

PA : Une équipe revancharde peut être, mais surtout très costaud qui s’est beaucoup renforcée avec l’arrivée de joueurs comme Tilsley, Radragdra ou Amosa, des “facteurs X” qui leur faisaient peut être défaut l’an dernier, mais cette année ils les ont, donc le combat sera rude. Il va y avoir du défi physique, il faut vraiment se préparer physiquement et mentalement pour faire un très gros match car ça va être très dur.

AR : Un petit mot pour les supporters ?

PA : On a vu l’an dernier, mais aussi lors du match contre Perpignan, qu’on a besoin du soutien des supporters. C’est pas toujours facile, nous jouons le maintien, mais il faut vraiment qu’ils soient nombreux au stade pour amener de la ferveur et pour nous soutenir dans les moments compliqués, il y en aura ce week-end, mais vraiment j’insiste on a besoin de leur soutien.

en image