Gérer vos abonnements aux newsletters

top-14

Accueil » actualite » fiche » top-14 » fernandez-correa-je-vis-cette-premiere-avec-beaucoup-enthousiasme-et-determination

Fernandez Correa : "Je vis cette première avec beaucoup d'enthousiasme et détermination"

09/10/2020

Fernandez Correa, notre jeune pilier formé au club va connaitre sa première titularisation en TOP14 face au Stade Français. Il aborde cette rencontre avec rencontre avec enthousiasme et détermination. Entretien.

Préparation assez particulière cette saison, à titre personnel, comment tu te sens aujourd’hui ? 

Physiquement et mentalement je me sens très bien. C’est vrai que ce n’est pas forcément le début de saison que j’espérais au vu des matchs amicaux que j’avais fait.
Mais maintenant, je pense que le match contre Clermont m’a permis de me lancer, je compte prouver encore ce week-end et sur tous les matchs à venir où les entraîneurs me donneront leurs confiances.

Ce n’était que ton 4eme match en TOP14 samedi dernier, demain ça sera ta première titularisation, Comment tu le vis ? 

Je n’ai pas vraiment d'appréhension particulière, je le vis plutôt avec beaucoup d’enthousiasme. J’ai que le match en tête et j’ai qu’une hâte c’est d’entrer sur le terrain demain et de montrer de quoi je suis capable.
Au niveau du jeu en lui-même, je ne m’en préoccupe pas trop pour l’instant. Au moment venu, forcément je serais concentré là-dessus mais je vais surtout me déplacer, faire ce que je sais faire, m’appliquer en mêlée et transformer cette énergie pour le collectif et j'espère que ça ira bien.

On a senti un groupe très concentré et appliqué pendant les entraînements cette semaine, comment la préparation du match s’est passée ?

On était tous un frustré, surtout vu la seconde mi-temps qu’on a fait à Clermont après cette mauvaise entame. En début de semaine on a discuté entre nous, il fallait qu’on arrête de se mentir et que chacun se concentre sur soi pour ensuite être performant collectivement. Ce qui en est ressorti c’est que chacun de nous doit donner plus pour l’équipe afin de mouiller le maillot et de montrer les vraies valeurs du club. Suite à ça nous avons fait une bonne semaine d'entrainements. 

Ce sont des Parisiens qui voudront se racheter de leur défaite à domicile, selon toi, quelles vont être les clefs de ce match ? 

L’envie, l’agressivité qu’on va mettre et ça dès le début parce que si on commence comme le week-end dernier, ça ne va pas le faire. Mais si on met la même réaction qu’on a eu en seconde mi-temps je pense qu’on n’a pas à avoir peur face au Stade Français. Dans le jeu on sait qu'on est capable de faire bien mieux aussi, on s'est préparé pour. 

Comment on aborde ce match suite à ce début de saison ?

C’est sûr que démarrer une saison avec 3 défaites, c’est pas le meilleur départ. C’est compliqué mais ce n’est pas fini non plus, il reste encore beaucoup de matchs, on peut commencer réellement notre saison à l’issu de ce match contre le Stade Français si tout se passe bien pour nous, ça peut être un match clé qui lance une bonne dynamique. 

L’an dernier, quasiment jour pour jour, Agen s’imposait face aux Parisiens, c’est d’ailleurs la dernière victoire à Armandie, motivation supplémentaire pour enrayer cette statistique ? 

Oui c’est une motivation, on peut se dire qu’on a gagné l’an dernier donc pourquoi pas demain finalement. Et le fait de pas avoir gagné à Armandie depuis tout ce temps, forcément c’est dans un coin de la tête mais comme je l’ai dit, toute notre concentration va sur le fait de jouer le match de demain et tout faire pour ramener la victoire tous ensemble à la fin. 

Vous retrouvez Armandie et les supporters, qui attendent une réaction de votre part, ils seront tout aussi important pour cette rencontre… 

Clairement, les supporters ont aussi un rôle important pour nous. Et je les remercie de nous encourager et de soutenir, même dans la critique négative qui quand elle est fondée et réfléchie, peut aussi nous faire avancer.
Et demain ça va être à nous de leur montrer qu’on est capable de faire de belles choses, qu’il ne faut pas qu’ils nous lâchent et qu’ils continuent à nous soutenir jusqu’au bout ! 

en image