Gérer vos abonnements aux newsletters

club

Accueil » actualite » fiche » club » le-agen-castres-de-francois-gelez

Le "Agen / Castres" de François Gelez !

14/02/2020

Nouvelle rubrique pour cette saison 19/20, un ancien joueur vous apportera son vécu et son analyse sur la rencontre du week-end. Pour ce Agen / Castres, c'est François Gelez, emblématique numéro 10 du SUA, qui nous raconte ses anecdotes sur cette rencontre historique entre le SU Agen et le Castres Olympique !  

Que représente l’affiche Agen / Castres pour vous ?

Ça a toujours été pendant plusieurs années une affiche du haut du tableau avec deux équipes de « rugby des champs » comme on dit, le rugby des villes moyennes. Je pense que par beaucoup d’aspects ce sont deux clubs qui se ressemblent même si Castres à pris un peu d’avance ces dernières années. Ça a toujours été des matchs entre des équipes un peu « besogneuses » mais qui ont toujours des matchs difficiles à jouer et serrés.

Un souvenir / anecdote sur une rencontre ?

Paradoxallement je n’ai pas joué tant d’Agen / Castres que ça, mais mon meilleur souvenir spontanément c’est un match qu’on avait joué fin de l’année 2000 je crois, le dernier avant noël, c’était un peu les premiers matchs pour moi où je jouais titulaire, c’est un match qu’on avait gagné, ça avait été rude, il y avait eu des bagarres, des cartons rouges mais ça reste un bon souvenir ! Même si j’avais fini avec une entorse à l’épaule et que j’avais terminé dans un mauvais état mais ça ne m’avait pas empêché de faire la soirée dernière (rire) ! Ça reste un souvenir sympa de mes débuts avec Agen. 

J’ai aussi en tête un Castres / Agen en 2006, pas pour ma performance personnelle mais plutôt de celle de Rupeni. C’était un moment où il avait envie de s’entrainer, pendant 3 / 4 semaines il était très motivé, et la veille des matchs il nous annoncait combien d’essai il allait marquer et justement sur ce match il nous avait dit qu’il maequerait deux essais et c’est qu’il a fait ! Là on était plus des spectateurs que des joueurs dans ces moments-là ! (rire)

Votre regard sur la rencontre de dimanche ?

On dit toujours que ce sont des matchs primordiaux lorsque deux concurrents se rencontrent, même tous les matchs ont leur importance évidemment. Ce n’était pas forcément programmé que Castres se retrouve là mais finalement ils se retrouvent à être à la lutte avec Agen. S’il y a une victoire pour le SUA cela poserait une pierre de plus dans la course au maintien, en tout cas pour sortir de la 13ème. Je ne sais pas comment les joueurs l’ont vécu mais gagner à Bayonne avant deux semaines sans matchs, cela donne beaucoup d’énergie pour reprendre des forces à l’entrainement et enchainer afin de sortir de la zone dangereuse.

Un mot sur les supporters ?

Disons que le public d’Agen est un peu particulier parce qu’il peut être parfois assez calme mais très connaisseur. C’est un public qui sait reconnaitre la qualité des joueurs, la qualité d’une équipe, et quand il voit que le jeu qui est développé est de bonne facture et de qualité il pousse à fond derrière vous. Je dirais que ce qui est important, c’est que le public et les joueurs soient à l’unisson. Je suis persuadé que si l’équipe arrive à bien entamer le match, à y mettre de la qualité, le public répondra. Ce qui est bien avec Agen c’est qu’actuellement cette équipe a la capacité de bien jouer en faisant plaisir à ses supporters, je suis persuadé que ce n’est pas le nombre qui fait la qualité du public et je suis sûr que les Agenais arrivent à se retrouver dans cette équipe car elle joue très bien !

en image