Gérer vos abonnements aux newsletters

top-14

Accueil » actualite » fiche » top-14 » romain-briatte-on-qu-une-hate-est-etre-samedi-18h-sur-le-terrain

Romain Briatte "On a qu'une hâte c'est d'être samedi 18h sur le terrain ! "

04/09/2020

Le premier match de la saison approche et Romain Briatte a qu'une hâte c'est d'être au coup d’envoi de la rencontre face au Castres Olympique à Armandie. 

Crédit photo Nicolas Niedergand

 

Après plus de 6 mois sans Top14, comment tu appréhendes le retour de la compétition ? 

Après 6 mois c’est particulier, on n’a jamais eu une aussi longue pause. Quand on sait qu'une intersaison normalement ça dure 5-6 semaines, c’est sûr que ça fait bizarre. Mais bon, à nous de repartir de l’avant malgré ce qu’il se passe en ce moment et on a qu’une hâte, c’est d’être à samedi. 

Et le fait d’avoir manqué de l'intensité des matchs de championnat depuis tout ce temps, est-ce que ça peut géner en termes de préparation physique ? 

Les coachs et les préparateurs physiques ont été intelligents là-dessus et ont su faire monter cette intensité crescendo au fil de notre préparation. On a commencé avec les boucliers, puis il y a eu des contacts raisonnés entre nous, puis à 100% et enfin les matchs amicaux qui nous ont permis de nous jauger. Finalement même si la préparation était plus longue, elle a été très bien gérée par le staff et aujourd’hui on se sent prêt physiquement. Mais la vérité ce sera samedi, donc à nous d’être prêt aussi dans les têtes et ça se passera bien. 

 Le groupe a connu quelques changements, avec davantage d’arrivées cette fois, quel est ton regard ?

L’ambiance est très bonne, on a récupéré des joueurs d’expérience, je pense à Camille Gérondeau, Jean-Marcellin Buttin, Victor Moreaux qui connaissent bien ce championnat depuis un moment. Et on a des jeunes qui le connaissent aussi mais qui ont besoin de prouver encore. C’est un groupe homogène, bien équilibré dans lequel tout le monde veut apporter sa pierre à l’édifice pour faire une grosse saison. On est un groupe plus étoffé que l’année dernière je pense, malgré quelques départs importants, mais c’est ce que l’on ressent, chacun veut sa place et c’est très bien. Maintenant on a qu’une hâte c’est gagner des matchs et faire une bonne saison tous ensemble.

Crédit photo Nicolas Niedergand

Se préparer dans ce contexte particulier, ce n’est pas trop compliqué pour vous ? Qu’est-ce que cela change ? 

C’est vrai que rien que cette semaine on a fait 3 tests COVID donc c’est vrai que dans les têtes c’est compliqué mais maintenant on attend qu’une chose, c’est demain à 18h. Ce n’est pas facile, ça fait 6 mois que c’est compliqué mais on reprend le rugby donc on ne va pas se plaindre, il faut s’adapter tout en faisant ce qu’il nous plaît. 

Vous avez déjà joué contre Castres il y 3 semaines, qu’est-ce que tu peux nous dire sur cette équipe et est-ce que ce match peut servir ?  

On a pu déceler leurs points forts et leurs points faibles, ils ont des joueurs très puissants qu’il faudra canaliser tout de suite car ce sont des armes dangereuses. Ils ont un gros pack devant, donc ce sera à nous de faire le boulot et derrière il faudra envoyer du jeu et être discipliner, ce sera un facteur clé pour la victoire. On veut vraiment bien démarrer la saison donc il va falloir qu’on soit tous solide pour aller chercher les 4 points. 

Quel est l’état d’esprit de l’équipe pour ce début de saison ? 

On a un état d’esprit revanchard aujourd’hui, la saison dernière on finit à cette 13ème place, la plupart des gens nous racontent que si le championnat avait continué normalement, on serait en ProD2 aujourd’hui. Naturellement cette année on a envie de prouver qu’on a notre place en TOP14, Agen c’est plus le petit Agen, on veut plus être le petit du championnat. Les dirigeants font tout ce qu’il faut pour améliorer le club, des nouveaux joueurs, le nouveau logo, le nouveau stade d’ici 2 ans. Donc maintenant c’est à nous, les joueurs, de prouver sur le terrain qu’on a vraiment notre place en TOP14 et qu’on peut amener Agen le plus haut possible. 

Pour des raisons de sécurité, le nombres de supporters à Armandie est limité, malgré tout ils seront 5000 ce samedi, quel message tu pourrais leur dire aujourd’hui ? 

Déjà un grand merci de venir nous supporter pour cette nouvelle saison. Et pour que tout se passe bien tout au long du championnat, il faudra bien respecter les gestes barrières et porter les masques. Et encore une fois on les remercie, on sait que les 5000 qui seront là vont se faire entendre donc je leur dis à demain !

 

en image