Gérer vos abonnements aux newsletters

top-14

Accueil » actualite » fiche » top-14 » loris-zarantonello-ne-pas-avoir-de-regret-et-envoyer-fond

Loris Zarantonello : "Ne pas avoir de regret et s'envoyer à fond"

29/11/2019

A 19 ans, il sera pour la première fois titulaire en TOP14 pour affronter l’ASM Clermont ce samedi. Loris Zarantonello, notre tout jeune talonneur profite des différentes absences à ce poste pour gagner du temps de jeu, pour son plus grand bonheur. 

Loris, tu vas enchainer une troisième titularisation en 4 matchs, comment tu te sens ? Dans la tête et les jambes ? 

Aujourd’hui je me sens bien. Mes dernières prestations m’ont permises de me mettre en confiance, même si c’était de la Challenge Cup. Demain, c’est ma première titularisation en TOP 14 ça fait plaisir. Je vais prendre tout ce que j’ai à prendre et je vais m’envoyer de la première à la dernière minute.

L’une de tes caractéristiques, c’est d’être un joueur explosif, qui se donne sans calculer, tu confirmes ? 

J’essaie d’amener toute mon énergie et mon explosivité, comme je disais je me donne toujours à fond. Je ne veux pas être déçu de moi donc chaque match me permet d’engranger de la confiance après en enchaînant je ne peux que progresser. Il ne faut pas réfléchir à calculer ou pas, je ne triche pas. Je suis jeune, je veux emmener ma fougue, c’est mon point fort aujourd’hui et j’espère apporter ça demain à Clermont.

Être titulaire en TOP14 à seulement 19 ans, surtout à un poste comme le tien, c’est loin d’être commun, tu en as réellement conscience ? Comment tu vis cette opportunité ?

Honnêtement je ne regarde pas ça. Mon but c’est seulement de jouer, d’enchainer les matchs, d’avoir confiance en moi. J’ai eu la chance d’être titulaire en coupe d’Europe donc je suis content. Mais je ne me focalise pas sur ça. Aujourd’hui ce qu’il m'arrive c’est du bonheur évidemment, c’est merveilleux et inattendu. Chaque matin je me lève pour bosser dur, et comme on dit “le soleil se lève pour tout le monde”.  

Tu sembles bien encadré avec des joueurs d’expérience à tes côtés et tes coachs qui te conseillent au quotidien…

J’ai la chance d’avoir des joueurs cadres dans l’équipe qui m’accompagnent au quotidien, qui me disent ce qui va ou ne va pas. Forcément j’ai beaucoup de chose à apprendre et les anciens sont là pour me guider. Le staff est bien derrière moi et me "remet en place" souvent, c’est plutôt bon pour moi car tout ce qu’on me dit j’essaie de le prendre en positif. Après il y a des défauts qu’il faut que je gomme, par exemple contre Clermont ne pas répéter mes erreurs que j’ai pu faire contre les Wasps. Il faut essayer de monter crescendo et toujours tout donner. 

Parle nous de la préparation de ce match à Clermont, pas trop compliqué de faire la bascule Challenge Cup / TOP14 ?

Dans les têtes un peu car les enjeux ne sont pas les mêmes on le sait. La Challenge Cup on ne la joue pas de la même manière que le TOP14 où on a davantage de pression. Quand on joue le maintien on n’a pas le choix, chaque match de championnat est capital. Pour la Challenge c’est différent, ça nous permet de prendre des automatismes et confiance dans le jeu. On a fait une bonne semaine de travail, après une bonne récup du match des Wasps. Notre plan de jeu est bien ancré maintenant à nous de tout faire pour bien le mettre en place demain.  

Clermont, vice-champion de France, équipe en forme avec notamment le retour de ses internationaux, ça va être un gros combat, comme vous abordez cette rencontre ? 

Certes ils ont des internationaux et même si on est le petit poucet, il ne faut pas pour autant avoir peur ou quoi que ce soit. Ça reste un match de rugby contres des hommes. On ne veut juste pas avoir de regret et pour ça il faudra s’envoyer à fond en réglant les petits détails qui ont pu nous manquer lors des derniers matchs où l'on échoue de peu. 

L’équipe est touchée par quelques blessures en ce moment, le fait que l'ensemble du groupe soit concerné depuis de lé début de saison va encore plus servir durant cette période… 

On est un groupe malgré tout assez conséquent entre les pros et les contrats espoirs et c’est sur que c’est important d’avoir tout le monde concerné. C’est l’ensemble du groupe sur la saison complète qui nous permettra de réaliser nos objectifs. C’est vrai qu’avec ces quelques blessures que l’on a en ce moment, avoir un groupe avec des joueurs qui ont tous plus ou moins jouer depuis le début de saison ça nous aide. On le voit lors de chaque entraînement où tout le monde s’envoie pour pouvoir être sur le terrain le week-end.

Qu'est-ce qu’on peut te souhaiter pour la suite de la saison ? Collectivement et individuellement 

Premier objectif c’est évidemment de se maintenir en TOP 14. Après mon but c’est de continuer à progresser, prendre tout ce que j’ai à prendre. Ces matchs en TOP 14 ne peuvent me permettre que d’engranger de la confiance. Ensuite au fur à mesure de la saison voir où j’en suis pour pourquoi pas retrouver l'Équipe de France U20.

 

en image