Gérer vos abonnements aux newsletters

top-14

Accueil » actualite » fiche » top-14 » dave-ryan-100-matchs-ici-un-veritable-honneur

Dave Ryan "100 matchs ici, un véritable honneur !"

15/03/2019

Avant la Réception du Stade Rochelais, Dave Ryan notre Irlandais préféré revient sur son début de saison, et surtout parle d’un match plus que symbolique, son 100ème match sous les couleurs du SUA.

Tu as participé à 19 matchs cette saison, tu es plus en forme que jamais, comment tu te sens ?

Dave Ryan : Je me sens bien, j’étais un peu frustré après le match contre Pau mais malgré tout, l’équipe se sent bien, on joue plutôt bien, on ne fait pas beaucoup d’erreur, et quand on prend des essais c’est souvent notre faute. Personnellement, physiquement et mentalement je me sens bien !

Tu commences la saison en tant que titulaire indiscutable, ensuite Yohan Montès réalise de très bonnes performances et joue davantage, depuis trois matchs tu reprends ta place, comment tu vis cette concurrence ?

DR : J’étais content de mes performances en début de saison, je jouais beaucoup, après j’ai eu une petite blessure, Yohan a eu sa chance et il l’a bien saisie ! Il joue très bien, maintenant c’est l'inverse, il a eu une petite blessure et je reviens titulaire. Aujourd'hui, dans le rugby, tous les clubs ont 3 ou 4 piliers droits car c’est un poste très physique, comme l’année dernière avec Arthur Joly on alternait souvent. Il y a aussi Quentin qui peut jouer à droite. Mais cette concurrence c’est positif pour toute l’équipe, ça nous pousse à être meilleur.

Comment s’est passée cette semaine de préparation après notamment cette petite coupure du TOP14 ?

DR : La semaine dernière on a fait beaucoup de physique avec les préparateurs, ça fait du bien, ensuite on a fait une belle séance de rugby le vendredi donc c’était une bonne semaine. Dès lundi on s’est remis au rugby à fond, avec de bonnes séances toute la semaine, car on a tous conscience que c’est un gros match ce week-end contre La Rochelle.

 

Place à La Rochelle, qui aura à cœur de se reprendre après deux faux-pas, tu penses que cela peut jouer sur leur motivation ?

DR : Peut-être oui, mais chaque match est très important désormais, que l’on soit une équipe du haut de tableau comme La Rochelle dans le top6 ou comme nous pour le maintien. Alors peut-être qu’après leurs deux dernières défaites, à domicile et au Racing, ils ont beaucoup de frustration. Un peu comme nous après le match de Pau, mais les deux équipes vont tout faire pour empocher la victoire ce week-end.

Vous les avez joués deux fois cette saison déjà, en amical et au match-aller, deux matchs où Agen était tout proche de s’imposer, tu penses que l’on peut s’appuyer dessus ? Où ça sera complètement différent demain ?

DR : On sait que peut rivaliser avec eux déjà. Chaque match est très serré, mais on sait aussi que si on ne fait pas ce qu’il faut on peut perdre largement. J’ai joué 6 fois contre eux je crois, chaque match a été serré sauf une fois peut-être. On sait qu’on peut jouer avec eux mais pour ça il faut faire un très gros match.

Contre Toulon on a vu une superbe ambiance à Armandie, tu l’as senti sur le terrain ? On imagine que tu espères la même chose demain...

DR : Oui complètement ! Ça nous rappelle la fin de saison dernière, quand on gagnait après avoir fait des gros matchs, on peut vraiment sentir le soutien, ça fait du bruit, c’est comme une grosse défense pour nous, quand on peut être fatigué ou des actions chaudes aux abords des 22m. Quand tu entends ça tu veux encore plus monter avec le ballon, monter plus vite sur l’adversaire, c’est un vrai soutien donc j’espère que ça sera pareil ce week-end. Mais ça dépend surtout de nous, si on fait un gros match, le public nous poussera, on travaille ensemble !

Tu vas jouer ton 100ème match avec le SUA, tu t’imaginais arriver à ce chiffre en venant ici ?  Qu’est-ce que cela représente pour toi ?

DR : C’est un véritable honneur pour moi, quand je suis venu ici je ne pensais pas vraiment en arriver là. Faire 4 saisons, plus 2 autres à venir, c’est un véritable honneur car j’aime beaucoup ce club, cette ville. Avant ce match je ne savais pas que c’était mon 100ème, mais j’en prendrai vraiment conscience plus tard à la fin de ma carrière sûrement, mais pour le moment le match reste la chose la plus importante, c’est l’équipe avant tout pour faire un gros match !

Merci Dave, et bon match ! 

 

 

 

 

en image