Gérer vos abonnements aux newsletters

top-14

Accueil » actualite » fiche » top-14 » antoine-miquel-ca-va-etre-complique-mais-on-est-prepare

Antoine Miquel : "ça va être compliqué mais on s'y est préparé !"

03/05/2019

A la veille de ce match qui peut être déterminant pour le maintien, notre capitaine Antoine Miquel revient sur son rôle au sein du groupe et nous donne son ressenti avant ce rendez-vous au sommet du Stade des Alpes.

La fin de saison approche, plus que 3 matchs, tu as connu quelques petits pépins physiques mais on a l’impression que tu as retrouvé tes meilleures sensations depuis quelques temps, comment te le vis et comment tu te sens ?

C'est vrai que je me sens plutôt bien en ce moment ! Je suis forcément content de revenir au meilleur des moments déjà. Ça fait du bien de rejouer, d’enchainer, et surtout plaisir de retrouver tous les copains sur le terrain !

Quand on est capitaine, forcément on se doit sans cesse maintenir le groupe “sous pression”, mais comment cela se démontre ? Beaucoup de dialogue ?

Je ne parle pas beaucoup dans le cercle, je laisse plutôt faire ça à Marc Barthomeuf qui le fait très bien, je le fais quand c’est nécessaire. Je ne suis pas forcément « méchant », j’ai du mal à dire les choses négatives mais j’aime beaucoup le dialogue individuel. Aller vers les mecs, leur parler, les rassurer si besoin de temps en temps, du moins ça je préfère.

Tu fais partie des leaders depuis plusieurs saisons mais c’est ta première saison dans ce rôle, qu'est ce qui a changé pour toi ?

Forcément quand on arrive dans le groupe et qu’on fait partie des jeunes, on doit rester plus en retrait que les anciens, c’est normal, c'est le respect. Aujourd'hui, je suis obligé de prendre mes responsabilités, et aussi la parole en tant que capitaine. Après sur le terrain, tout se fait naturellement car moi et d'autres faisaons partie des anciens maintenant, sur le terrain c’est notre rôle. Plus jeune je n’avais pas forcément l’habitude de prendre la parole en dehors du terrain donc c’est vraiment avec le temps et avec ce nouveau rôle que j’ai progressé et appris.

Un mot sur cette semaine de préparation, comment s’est-elle passée et est-ce que tu as senti une approche différente du groupe aux vues de l’importance du match ?  

La semaine s’est très bien passée avec beaucoup de concentration et d’application dans les entrainements. L’approche était forcément différente car on entre dans le money-time et que c’est un match très très important. Mais il ne faut pas non plus se prendre la tête avec ça, comme on dit ça ne sera pas fini après ce match. On a envie de bien faire les choses, avec de la pression, car si on y va sans pression on peut déjouer et ça eux ils ne nous le pardonneront pas. Ils vont se donner à fond pour pouvoir nous rattraper au classement.

Comment vous abordez cette rencontre ? La pression sera davantage sur eux tu penses ?

Peut-être qu’ils auront un peu plus de pression, c’est là ou il faudra faire attention. Moi je les crains sur ça ! Ils sont dangereux de partout, ils sont très costauds, ils sont prêts à faire la guerre car ils ont un peu le couteau sous la gorge comme on dit. Ça va être compliqué on le sait mais on s’y est préparé ! On se doit d'être prêts pour ce match !

 

On se souvient du match-aller dans lequel Grenoble avait été supérieur en conquête, notamment en mêlée, est-ce qu’on y pense pour préparer ce match ? Et à ton avis quelles vont être les clés du match ?

On se souvient de la dernière mêlée qui nous a coûté la pénalité du match nul, on le sait que ça va être hyper important. Mais on a vu contre Lyon que quand on est forts en conquête, tout se passe bien dans le match donc à nous de faire la même chose ! Ensuite les clés du match vont être la défense, il ne faudra pas faire de faute, avoir tous nos ballons et essayer d’en piquer !

Le fait que le groupe va connaître plusieurs départs à la fin de saison cela vous donne encore plus envie de finir le travail comme on dit, qu'est-ce que cela représente pour toi ? Tu y penses au fait que tu joues tes derniers matchs sous les couleurs de ton club formateur ou pas encore ?

Plus la saison avance et plus l’étau se resserre donc oui on y pense. On en parlait avec Quentin, ça fait un moment qu’on est dans la même chambre pour les déplacements, et là c’est peut-être notre dernier, même s’il reste deux matchs derrière. Ça fait forcément quelque chose. Oui il reste plus que trois matchs à Agen donc c’est important pour tout le monde de finir le travail comme il faut, pour nous, pour les supporters et pour le club ! C'est notre seul et unique objectif collectif !

 

 

en image