Gérer vos abonnements aux newsletters

club

Accueil » actualite » fiche » club » louis-gauban-signe-son-premier-contrat-pro-au-sua-lg

Louis Gauban signe son premier contrat pro au SUA LG !

17/02/2021

Le SUA LG est très heureux d'officialiser la signature du premier contrat pro de Louis Gauban ! 

Notre jeune ailier au parcours atypique et qui a connu ses premières minutes en TOP14 cette saison, poursuiva son développement au sein du SUA LG pour les 2 prochaines saisons !

Ce choix et cet engagement démontrent une fois de plus la volonté du club de s'appuyer sur une formation agenaise toujours performante. 

Louis nous donne ses impressions et les raisons de son choix de poursuivre l'aventure su SUA LG : 

 Qu’est-ce que cela représente pour toi de signer ton premier contrat pro au SUA LG ?

C’est une énorme fierté de signer dans ce club qui depuis trois saisons me forme. Venant de Villeneuve-sur-lot, c’est déjà une fierté de représenter mon club formateur et surtout le Lot-et-Garonne, à travers ce club historique. Après c’est une fierté personnelle car cela fait que 5 ans que j’ai démarré le rugby. J’ai beaucoup travaillé grâce aux entraineurs que j’ai pu avoir comme Laurent Marches ou Julien Guiard ici, c’est aussi l’aboutissement d’un long travail, où j’ai souvent douté, mais aujourd’hui je suis fier de signer pour Agen.

Tu as un parcours « atypique », raconte nous ça un peu plus en détails..

J’ai commencé le rugby à 18 ans car mon père ne voulait pas que je joue avant. J’ai commencé à Villeneuve Xv, j’ai fait une dernière année Junior, ensuite j’ai joué en Promotion Honneur, où on a été champion de Lot-et-Garonne. Après je suis parti à XIII un an où j’ai pu évoluer avec l’équipe première des Léopards. Ensuite je suis arrivé ici en Espoir, tout en étant en tutorat avec Villeneuve, puis avec les 4 Cantons. C’est là où j’ai pu toucher sur la même année le rugby professionnel et amateur. Je pense que ça a été un bon mélange pour moi, ça m’a permis de prendre conscience que j’avais une chance énorme mais aussi de prendre confiance en jouant avec les 4 Cantons qui jouaient en Fédéral 3, mais c’est déjà un bon niveau, il y a un groupe énorme là-bas, ils m’ont toujours soutenu et cru en moi et ça m’a vraiment aidé.

 En dehors du rugby, tu continues d’avoir un autre projet professionnel…

Je n’ai jamais lâché les études. Dès que je suis arrivé à Agen j’ai voulu me former, je sortais de mon Bac, j’avais gambadé un an à Bordeaux où je m’étais perdu, après j’ai fait, avec l’aide de Julie Huchet et Jean-Luc Arnaud, un BTS NRC (commerce), et là je me suis lancé dans une licence pro Banque et Assurance en gestion du patrimoine, et peut être que ça débouchera sur un Master en Assurance. Je garde toujours les études à côté car je me dis que le rugby peut tenir qu’à un fil, j’ai toujours voulu faire les deux. Puis cela me sert également pour me sortir du rugby, entre le matin au rugby et les après midi avec l’école, cela me fait un juste milieu qui m’aide bien.

Si tu devais parler un peu plus de ton jeu, comme tu pourrais le décrire ? Quels sont les points où tu aimerais progresser ?

Ce qui est bien en commençant le rugby tard, enfin un mal pour un bien, c’est que tous les jours j’évolue.  Avec Julien Guiard quand je suis arrivé ici, on s’est rendu compte que j’avais une marge de progression énorme, et à travers les entrainements, que ce soit avec Julien, Olivier (Campan) et Alain (Garcia) dans un premier temps, j’ai appris énormément et là depuis que Régis et Sylvain sont arrivés, ils apportent un nouveau rugby, plus de mouvement avec beaucoup de vitesse, et c’est un rugby qui j’aime et où je me sens évoluer. Après je me rend compte que j’ai beaucoup encore à apprendre, cela me laisse une grande marge de progression, puis qu’ils me donnent la chance et la confiance de signer cette année, cela va me permettre d’évoluer encore deux à leurs côtés.

Finalement vivre une saison comme celle de cette année c’est peut-être encore plus formateur pour les jeunes joueurs comme toi ?

Je pense effectivement que c’est hyper formateur parce que déjà on se doit d’être au soutien des cadres de l’équipe qui sont les fers de lance pour le club sur les matchs importants, et surtout ça nous permet de nous nous exprimer sur des matchs où c’est un peu plus compliqué, et on nous donne la chance de pouvoir montrer ce qu’on veut et ce qu’on vaut surtout. Personnellement ça me forme dans un état d’esprit de guerrier et je me retrouve dans l’état d’esprit que j’avais quand j’étais dans les petits clubs, où on n’est pas attendu et où on doit prouver tous les week-ends. Pour moi je ne regrette pas d’être ici cette saison.

Cet engagement démontre aussi ton attachement que tu as pour le club et l’envie de montrer autre chose pour la suite ?

 J’ai un énorme respect pour le club, c’est-à-dire qu’avant de jouer au rugby je venais souvent au stade voir les matchs. J’ai un énorme respect pour les anciens joueurs, mon patron d’alternance c’est Michel Murat l’ancien 9 du SUA, croiser Philippe Sella tous les jours c’est aussi une fierté, je reste dans ce bassin de joueurs historiques du club. Après quand j’ai appris que c’était Régis et Sylvain, on reste à nouveau dans ce « cocon » familial du SUA et qui encore me rappelle les valeurs des petits clubs où j’ai pu passer où ce sont toujours des anciens joueurs qui sont toujours présents au club. En plus il y a encore des anciens du clubs qui jouent toujours comme Paul Abadie, Vincent Farré, Mathieu Lamoulie, qui sont l’ADN du club. Je suis content de jouer avec des mecs que je regardais il y a quelques années au bord du terrain. Ensuite, forcément on a envie de montrer autre chose, montrer qu’on s’est trompés sur le début de saison notamment, mais je pense qu’aujourd’hui on est en train de prouver qu’on n’est pas la "risée" du TOP14, montrer qu’on a du caractère et qu’on a tous envie de montrer un autre visage sur la fin de saison et pour les saisons à venir.

Ton petit mot pour les supporters qui t’ont montré beaucoup de soutien cette saison ?

Je sui très très fier de voir qu’on m’aide et qu’on me soutienne, j’ai envie de continuer à amener l’ADN des jeunes, de prouver qu’on peut venir d’en bas, des clubs d’à côté qui regardent le SUA. Pour les supporters, j’ai envie de leur dire que la saison n’est pas finie, il y a d’autres belles saisons qui vont arriver, je suis sûr qu’on va se rattraper et qu’on va redevenir une grande équipe ! J’espère aussi les retrouver vite !

en image