Gérer vos abonnements aux newsletters

club

Accueil » actualite » fiche » club » loic-hocquet-chercher-de-la-confiance-et-se-faire-plaisir

Loïc Hocquet : "Chercher de la confiance et se faire plaisir"

11/01/2019

Avant ce nouveau rendez-vous en Challenge Cup, Loïc Hocquet revient sur sa première partie de saison, ses performances, et aborde ce déplacement en Italie.

Première saison avec le groupe pro, tu as déjà fait 8 feuilles de matchs en TOP 14, 2 en Challenge Cup, joli petit palmarès à seulement 19 ans ?

Loïc Hocquet : C’est cool je suis content, c’est vrai que je ne m’attendais pas en début de saison de jouer autant, mais c’est une belle surprise. Je suis forcément content de jouer, je suis là pour m’amuser puis d’en faire mon métier si possible. Après j’essaie toujours de m’améliorer pour pouvoir jouer encore plus, faire le maximum et on fera les comptes à la fin de la saison. C’est sur ça reste bien mais on peut toujours faire mieux.

Tu reviens du stage de préparation avec l’équipe de France U20, comment tu te sens physiquement à cette mi-saison ? Et si tu devais faire un petit bilan de tes performances ?

LH : Je me sens bien, j’ai eu un petit moment de fatigue ces dernières semaines, la saison est longue depuis juin. C’est vrai qu’avec ma blessure en fin de saison dernière je n’ai pas forcément coupé donc ça commence à faire long. J’ai repris du souffle en coupant un peu ces dernières semaines, je me sens en forme. Lors de ce stage on a mis beaucoup d’intensité donc c’était idéal pour remettre un peu de jus, se remettre dans le rythme. Ensuite sur le bilan, je suis content de moi défensivement, je pense avoir apporté, mais j’ai beaucoup de progrès à faire sur le plan offensif notamment sur l’avant et l’après contact. M’améliorer sur l’agilité avec ballon pour être un joueur plus complet.

 

Place à la Challenge Cup, comment le groupe aborde ce rendez-vous, notamment après la défaite frustrante face à Toulouse…

LH : On est à la recherche de certitudes, on y va pour chercher de la confiance, pour s’amuser. C’est vrai qu’on a un peu moins de pression qu’en championnat, on veut se faire plaisir, même si c’est vrai que la qualification est jouable, on n’y pense pas forcément. On y va pour faire du jeu, s’amuser et on verra ce que ça donne.

Un mot sur l’adversaire, Benetton Rugby, le match-aller avait été très serré (victoire 20 à 19 d’Agen), cela s’annonce encore plus difficile chez cette équipe performante à domicile…

LH : C’est vrai qu’en regardant leurs derniers matchs on voit qu’ils sont très performants. Ils sont troisième en championnat je crois, ils ont beaucoup d’internationaux italiens (18) donc peut être qu’avant le Tournoi des VI Nations, ils voudront chercher des certitudes eux aussi. Cela va nous permettre de nous mettre dedans, de nous mettre en difficulté pour ensuite aborder le match de Bordeaux dans deux semaines qui va être très important.

Avec un résultat positif, le SUA serait en bonne course pour la qualification, motivation supplémentaire pour le groupe ?  

LH : On n’en parle pas forcément. Ça reste dans un coin de la tête, on est tous des compétiteurs, une qualif’ c’est bien mais on n’est pas figé sur ça. On doit en priorité améliorer notre jeu et se concentrer sur nous !

 

en image