Gérer vos abonnements aux newsletters

club

Accueil » actualite » fiche » club » le-week-end-de-asso-4eme-victoire-consecutive-pour-les-espoirs

Le week-end de l'Asso' : 4ème victoire consécutive pour les Espoirs !

03/05/2021

Ce week-end, nos Espoirs U21 recevaient le Stade Français Paris pour le compte de l'avant dernière journée du championnat Elite. Cette rencontre se solde par une nouvelle victoire 27 à 17 pour le SUA qui a su relevé la tête suite à une période compliquée pour s'assurer le maintien au plus haut niveau. Olivier Campan, entraîneur des trois-quarts nous parle de la rencontre. 

Nouvelle victoire pour vous, quel est ton regard sur ce match ?
D’abord, une grosse satisfaction de voir le groupe qui, même diminué, à su réagir à une préparation compliquée dans la semaine et beaucoup de changements à la dernière minute avec des blessés, des malades, etc..
Le groupe a superbement réagit lors de la préparation du match avec beaucoup d’implication, beaucoup de rigueur et de précision dans ce qu’ils ont fait et ça s’est vu sur le terrain. Des garçons qui avaient très peu matchés, je pense à Epke par exemple, Brocas aussi, qui ont sorti des matchs juste exceptionnels. Je retire beaucoup de satisfaction de ce week-end surtout avec le groupe remanié à la dernière minute, ils ont vraiment fait preuve de beaucoup de solidarité et de valeurs qui font que tout ce que l’on véhicule n’est pas galvaudé.

Vous êtes officiellement maintenu à ce niveau malgré la période difficile en milieu de saison, est-ce que la menace d’une relégation a permis de relever la tête pour en arriver là aujourd’hui ?
Oui, indéniablement parce qu’on a connu cette période compliquée et la relégation ce n’était pas bon du tout pour nous, pour le club. On sait que les pros vont descendre en ProD2, il était interdit que les Espoirs soient relégués aussi. Et justement, on a une très bonne communication avec le staff des pros et ils ont énormément joué le jeu pour nous redonner certains joueurs qui étaient dans leur effectif. Ça nous a donné une nouvelle dynamique, quand tu fais revenir tous ces joueurs aussi talentueux, tout de suite ça redonne un souffle à tous les garçons et on a pu se projeter avec un autre état d’esprit dans la bataille du maintien. Et c’est sûr que l’apport de ces joueurs a fait élever le niveau de jeu du groupe, pour avoir 4 victoires d’affilés, ce n’est pas dû au hasard c’est certain.
Un grand merci au staff pro de nous avoir laissé ces joueurs pour qu’on puisse travailler, et merci aux garçons d’avoir joué le jeu aussi.  

Vous avez pu voir une vraie progression de ces joueurs-là, qui s’entraînent avec l’effectif pro ?
Oui, c’est évident et ça ne pouvait être que comme ça. Des garçons de cette qualité, je ne vais pas toutes les cités, mais forcément ils ont énormément progressé et ils peuvent apporter cette progression individuelle et collective à tout le groupe.
C’était forcé qu’avec leur retour on est un autre visage, même avec une spirale négative et les 6 défaites d’affilés que l’on a connu. Ils ont su trouver les mots et notamment Loïc Hocquet qui a joué son rôle de capitaine à merveille, en étant exemplaire dans la préparation et dans les mots prodigués aux plus jeunes.

Justement, on a vu Clément Garrigues faire sa première apparition en pro, titulaire au centre à seulement 18 ans et avec une bonne prestation notamment en défense, j’imagine que tu l’as attentivement observé…
Forcément j’ai regardé le match contre Toulon et Clément avec une attention particulière, il a très très propre. Il a encore besoin de travailler mais il est prêt physiquement sur un match comme ça, à Toulon et avec des conditions climatiques difficiles, on savait qu’il y allait avoir peu de jeu et de mouvement mais en revanche, beaucoup de défis. Et il a fait voir qu’il était largement capable, il a même gagné des duels offensivement avec peu de ballons, donc oui, Clément est sur la bonne voie et je ne me fais pas trop de soucis pour lui.
Il a beaucoup progressé et je crois que son aventure avec nous en demi d'ouverture lui a fait du bien aussi même si je pense que son poste est au centre. Il est sur une pente ascendante, c’est à lui gravir les échelons petit à petit sans s’enflammer mais il a la tête sur les épaules donc je lui fais entièrement confiance.

Pour revenir sur la fin de saison des Espoirs, il reste un dernier match à Bayonne, quels sont les enjeux de celui-ci ?
Le maintien à la 3ème place ! Et oui, on est gourmands, on est compétiteurs et l’appétit vient en mangeant donc quand on a 4 victoires d’affilés, on ne dit pas non à une 5ème.
Maintenant, on sait chez qui on se déplace, Bayonne s’impose quand même comme un gros opposant, ils viennent de mettre 40 points à Mont de Marsan, équipe contre laquelle on a eu beaucoup de difficultés la semaine dernière. Donc on sait que rien ne sera simple, mais c’est un état d’esprit, et comme je disais, les garçons qui ont peu de temps de jeu ont fait preuve de beaucoup de mental, d’application et de précision et il faudra faire pareil. Avec de nouveaux joueurs que l’on a fait monter et qui seront avec nous l’année prochaine comme une sorte de passation de pouvoir donc on va les intégrer et ce sera à eux de montrer s’ils ont les moyens d’évoluer à ce niveau, ce sera une superbe occasion pour de se dévoiler.

Et pour finir, après ce dernier match de la saison, que va-t-il se passer, c’est quoi la suite ?
Il y aura un peu de vacances et ensuite on va commencer à développer tout le monde, on va essayer de gagner du temps sur la saison prochaine, intégrer encore plus les jeunes.
Le but ça va être de commencer en maîtrisant le projet de jeu, en communiquant aussi avec les pros et plus particulièrement Julien Guiard avec Régis Sonnes, Alain Garcia avec David Ortiz et moi-même avec Sylvain Mirande pour savoir sur quoi ils veulent qu’on travaille et comment.
On va profiter de cette période pour pouvoir être très clairs avec les joueurs sur les attentes de tout le monde.

 

 

en image