Gérer vos abonnements aux newsletters

club

Accueil » actualite » fiche » club » le-agen-clermont-arsene-nomo

Le "Agen / Clermont d'Arsène N'Nomo

27/02/2020

Pour ce Agen / Clermont, c'est Arsène N'Nomo, ancien pilier du SUA, qui nous raconte ses anecdotes sur cette rencontre de prestige entre le SU Agen et l'ASM Clermont !  

Que représente l’affiche Agen / Clermont pour vous ?

 « Ils ont toujours été des matchs compliqués, surtout pour Agen ! Historiquement, je n’ai pas beaucoup de souvenir avec une victoire d’Agen face à Clermont. Armandie est un stade où ils ont souvent réussi à prendre des points, même si depuis quelques années cela s’équilibre et Agen peut rivaliser. Et cette saison avec le groupe que l’on a en ce moment, avec des revanchards, j’ai confiance, ça peut le faire ! »

Un souvenir / anecdote sur une rencontre ?

« En 2013 ou 2014 je ne sais plus, je fais mon retour de blessure contre Clermont, j’ai le petit, à l’époque, Judicaël Cancoriet qui me fait un tchic-tchac, et Mathieu Blin derrière qui me dit « le petit jeune ne t’a pas respecté » en rigolant. C’est des bons souvenirs même si je me prends une rafale, on perd le match malheureusement, mais j’ai gardé ce geste en souvenir de ce petit jeune en me disant « mais il sort d’où lui je ne l’ai jamais vu ! » (rires)

Votre regard sur la rencontre de dimanche ?

« Pour nous pour Agen, ce match est sûrement déterminant dans le bon sens. Ce match doit permettre de concrétiser ou confirmer cette victoire acquise à Brive. C’est un match super important pour la suite de la saison, d’autant plus à Armandie. Gagner à Brive contre un concurrent direct c’était très bien, mais il faut gagner contre un gros à domicile, le maintien passera forcément par là. Clermont a perdu la semaine dernière à domicile contre Bordeaux, donc ce match est tout aussi importan,t ils viendront évidemment chercher des points ici. Ça promet un gros match avec beaucoup d’engagement, ça va être dur ! »

Un mot pour les supporters ? 

« J’appelle à un maximum de personnes à venir au stade car les joueurs ont vraiment besoin de ça ! Qu’ils soient nombreux à Armandie, qu’ils fassent du bruit, comme on dit, c’est le 16ème homme. Moi j’aimerai beaucoup voir un stade plein comme on a pu le voir par le passé. C’est super important quand on est joueur sur le terrain. C’est tous ensemble que l’on s’en sortira, je me mets encore dans la peau d’un joueur et c’est hyper important. Le SUA, c'est toujours un symbole de proximité, cette union entre joueurs et supporters. Il faudrait que l’on retrouve davantage ça comme à l’époque, surtout sur des matchs couperets comme ça. Il faut s’unir et lutter ensemble pour ce maintien, que tout le monde mette la main à la patte : les supporters, venir au stade, encourager, crier fort, et les joueurs sur le terrain feront le job ! »

en image