Gérer vos abonnements aux newsletters

club

Accueil » actualite » fiche » club » le-agen-bayonne-de-lionel-mazars

Le "Agen - Bayonne" de Lionel Mazars

22/10/2020

C'est le retour de la rubrique dans laquelle un ancien joueur ou staff vous apportera son vécu et son analyse sur la rencontre du week-end.
Pour la réception de l'Aviron Bayonnais, c'est Lionel Mazars, avec 4 saisons dans le club basque puis 3 saisons au SUA LG notamment en tant que capitaine lors de la montée en 2015, qui nous raconte des anecdotes sur cette rencontre entre le SU Agen et l'Aviron Bayonnais. 

Que représente l’affiche Agen - Bayonne pour toi ? 

Beaucoup de choses bien sûr, Bayonne c’est la ville où je vis aujourd’hui et c’est un club où j’ai beaucoup d’attache. C’est un club qui m’a vraiment marqué.
Agen ça reste le dernier club de ma carrière professionnelle dans lequel j’ai vécu beaucoup de choses sportivement, des phases finales et la montée avec un groupe extraordinaire autant humainement que sportivement. C'est forcément particulier pour moi.

Un souvenir / une anecdote lors de cette affiche ? 

Je n'ai pas joué tant de confrontation directe que ça finalements, après un match particulier dont je me souviens c’est forcément le match de la montée avec Agen qui est un souvenir exceptionnel et la demi-finale qu’on gagne la semaine avant contre Perpignan, ça reste des moments énormes dans ma carrière.
Pour l'affiche Agen-Bayonne, ça devait en 2012 les deux équipes n’étaient pas très bien classées, à Bayonne c’était un peu le match de la peur et on gagne à la fin sur un essai à la dernière minute. C’est toujours des rencontres serrées donc souvent marquantes. 

Quel est ton ressenti sur le début de saison des Agenais ? 

Comptablement il n’est pas bon c'est sûr. Et comme chaque année dès qu’une équipe enchaîne les défaites c’est la catastrophe, plus rien ne va et il faudrait tout changer et les enterrer...Alors oui c’est un petit peu râlant car les résultats ne sont pas là mais on sait que le groupe est capable de faire des résultats là où personne ne les attend. Et si jamais le SUA commence à obtenir 2 ou 3 victoires, la saison va être relancée et tout le monde va parler d’Agen qui va se maintenir. Aujourd’hui le début n’est pas bon mais il ne faut pas tout mettre à la poubelle après seulement un mois de compétition, il reste du temps et j'ai confiance en cette équipe.

Ton regard sur la rencontre de samedi ? 

Je pense qu’on va avoir un Agen avec beaucoup de pression car ce serait dommage de perdre à la maison contre un concurrent direct dans la course au maintien.
Bayonne de son côté à un bon coup à faire en cas de victoire qui pourrait leur permettre de se libérer et d’avancer un peu plus sereinement. Ca promet un match tendu avec du rythme et de l'engagement.  

On entend souvent parler de la ferveur des supporters Bayonnais, les supporters Agenais eux aussi sont primordiaux pour le SUA… 

Oui c’est sûr, et encore plus avec le contexte actuel où le nombre de supporters est limité. Il y a moins de monde dans le stade et c’est vrai qu’en terme de supporters, les Bayonnais font partie des références mais à Agen il y a un noyau dur qui donne le maximum et c’est sûr que sur des matchs comme ça et avec les restrictions, la moindre voix dans le stade va beaucoup compter. Il faut que tout le monde pousse derrrière cette équipe. 

en image