Gérer vos abonnements aux newsletters

club

Accueil » actualite » fiche » club » ecole-de-rugby-presentation-2021-2022

ECOLE DE RUGBY - PRÉSENTATION 2021/2022

14/10/2021

Lilian Chatellain - Référent de l'école de rugby nous parle de la reprise pour la saison 2021/2022

 

Peux-tu nous présenter l’école de rugby ?

L’école de rugby est dissociée en 2 parties : il y a la partie initiation pour les U6-U8 qui se focalise sur la découverte de la vie de groupe et du sport collectif, la seconde partie comprend les U10-U12 dans laquelle on rentre sur la formation du jeune joueur. Au club, on commence à faire la transition à partir des U12. C'est sur cette partie que les joueurs commencent à apprendre les différentes formes de jeux. Apprendre s’il faut plutôt faire du jeu pénétrant ou déployé. Sachant que certains peuvent déjà s’entrainer 3 fois par semaine avec un match en plus le week-end. L’idée principale, c’est l’initiation et la découverte aux catégories les plus basses tout en travaillant les bases de compréhension des règles, de se familiariser avec le ballon et de favoriser le jeu d’évitement ainsi que travailler leur motricité.

Concernant la compétition à ce niveau, les vrais tournois commencent à partir d'U8. Ce sont des tournois mis en place principalement avec le Comité 47 ou en privé avec d’autres clubs comme le « Tournoi Parmentine » qui est le 23 octobre. Le règlement des compétitions en école de rugby est évolutif par la fédération, tout le monde commence par du jeu touché à 5 contre 5, ensuite les règles évoluent progressivement. Vers la fin de l’année, ils passent sur du jeu au contact 5 contre 5, mais sans ruck. L’année prochaine, les joueurs passeront sur du jeu à 10 avec des rucks, avec des passes au large et des duels, le tout sur demi-terrain.

 

Peux-tu nous expliquer ce qu'est le baby rugby ?

L’école de rugby commence par le baby rugby à partir de 3 ans, cette partie gérée par Jean-Paul Marques, qui fait très bien son travail. C’est une catégorie totalement différente, le lien avec le rugby c’est le ballon. Ils jouent avec un ballon de rugby, mais ce n’est pas du rugby en soi. Ils ont du mal à se détacher des parents. Ça marche plutôt bien puisqu'il y a environ 15 enfants. Mais surtout grâce à Guy Bresolin, Jean-Paul Marques et Nadine Pandele, qui sont encadrants. Ils vont également dans les écoles maternelles faire de l’initiation.

 

Comment recrutez-vous les plus jeunes ?

Au club, on va aussi dans les écoles primaires en parallèle. Cette année par exemple, on a 3 enfants issus de ces écoles. C’est plutôt positif, à côté on essaye de promouvoir le rugby dans les écoles pour attirer de nouveaux licenciés. Cette année, il y a également 8 Crabos qui sont dans le staff de l’école rugby et qui passent la formation d’éducateur. Ça apporte du dynamisme, de la jeunesse et de nouvelles idées. Les enfants sont contents de voir des joueurs du club venir les entrainer. Aujourd’hui, le travail des interventions dans les écoles commence à se faire ressentir, de plus en plus de joueurs nous rejoignent et continuent avec nous en minimes. Par exemple, sur les 60 joueurs que l’on a, on doit en avoir 45 qui viennent de l’école de rugby.

 

Comment se passent les entraînements ?

On s'entraine essentiellement le mercredi après-midi et le samedi matin. Durant l’hiver on met en place des cycles judo et à terme on va mettre en place des journées multisports qui seront encadrées par Thomas Picarrougne. On s’est rapproché du centre omnisports, c’est-à-dire de tous les clubs qui sont sous l'entité SUA. Ça va commencer avec les U10, ils auront 2 journées au mois d’octobre. Par exemple, dans une journée ils vont faire des rotations avec des éducateurs du foot, du tennis, de la natation et d’autres sports SUA. Ils vont découvrir d’autres sports et développer d’autres habilités surtout à cet âge-là il faut qu’ils touchent à tout. Avec le foot, ils vont apprendre la coordination et le jeu au pied, avec le tennis, ils vont travailler la lecture de trajectoire de balle. On va commencer par des journées durant les vacances et sur le long terme faire une journée de multisports par mois. Concernant le contact, ça fait 2 ans qu’ils ne peuvent pas en faire et ils en sont demandeurs, ils ont envie de plaquer. À cet âge il faut régler les problèmes affectifs : la peur du contact, l’appréhension au plaquage et de tomber aussi. Ils prennent des coups mais il y a très peu de blessures.

en image