Gérer vos abonnements aux newsletters

club

Accueil » actualite » fiche » club » bilan-pole-formation-minimes-u14

Bilan Pôle formation : Minimes (U14)

02/07/2019

A travers des interviews, nous faisons les bilans de la saison des différentes équipes du Pôle Formation du SUA. Voici le quatrième volet avec les Minimes qui ont un résultat historique en Super Challenge.  

Lilian Chatellain, Responsable Sportif de la catégorie revient sur cette très bonne saison pour les 1ère et 2ème année. 

Quel bilan tu peux tirer de cette saison sur le plan sportif mais aussi humain de ces groupes ?

Lilian Chatellain : Sur l’ensemble des groupes le bilan est plutôt très positif. Déjà en termes de résultats pour les Minimes 2ème année, le groupe A termine 5ème du Super Challenge de France, première fois que le club atteint ce classement, en 2017 c’était 6ème. Les 1ère année ont fait le tournoi de Rheu, le Super Challenge Espoir avec qui le club d’Agen est en partenariat, ils finissent 3ème là-bas en jouant contre des sélections et des deuxièmes années, ce qui prouve la qualité du travail effectué et des joueurs. Sur les résultats c’est très bien, mais ce qu’il faut aussi voir c’est sur la progression des joueurs. Quand on voit le niveau en début et fin de saison, on arrive aujourd’hui vraiment sur du niveau Gaudermen. La progression se confirme par le résultat. Par exemple sur le Super Challenge, si tu finis 5ème c’est que tu n’es pas loin du niveau Gaudermen, surtout que cela se joue à pas grand-chose. Cette année on ne passe pas en tableau A car on perd sur la dernière action contre Massy, futur champion. Les 1ère année étaient plus sur un travail sur deux ans car l’an prochain ils vont basculer en Super Challenge. Ils sont plus sur du travail de développement individuel et tactique. Mais un bilan général très positif.

On a la chance d’avoir des groupes très attachants. Ce sont de très bons gamins et surtout qui s’entendent bien entre eux. On a des groupes homogènes, par exemple dans celui des 2ème année on a deux filles -15 ans, on a eu six joueurs entrés de clubs du département (Fumel, Nérac etc), on a cinq 1ère année dans ce groupe-là, donc sur 30 joueurs on a presque 15 nouveaux joueurs et finalement tout le monde s’est bien entendu. C’est un groupe qui vit bien ensemble qui aime bien rigoler, cependant quand il faut être sérieux dans le travail, ils se donnent les moyens de réussir. Ils font tout pour atteindre leurs objectifs. Donc c’est plus facile de travailler avec ce genre de groupe.

Cette saison on a eu 16 joueurs en sélections -14 ans avec le département, 2 filles et 14 garçons. Ces sélections sont importantes car elles aboutissent sur un concours pour les entrées aux Académies. Et en plus de ça, il y a l’aspect scolaire avec le brevet notamment.

La saison est maintenant terminée, quel est le programme et l’objectif pour les semaines à suivre ?

On a clôturé la saison après les finales de Toulouse donc au mois de juin avec des intervenants et entraineurs Cadets, pour commencer à voir pour la saison prochaine, notamment pour les Avants pour les touches où ils vont passer au lift. Ils ont eu des réunions de présentation de l’an prochain. Cet été ils vont avoir un programme physique, fait par les préparateurs sportifs du club, pour le mois de juillet. La saison reprendra le 19 aout. Contrairement à l’an dernier, tout de suite les Minimes auront trois entrainements par semaine, lundi mercredi et vendredi. On essaye de voir pour faire un stage début septembre sur deux jours.

Cet été va être une nouvelle fois marqué par quelques changements, comment tu vois la prochaine saison ?

En termes de joueurs, on reste sur à peu près pareil l’année prochaine. On a 6 recrues, cela laisse quand même beaucoup de place pour nos Agenais issus de l’Ecole de Rugby. On a une très bonne génération qui monte à nouveau donc ça c’est positif pour l’avenir du club. Ensuite là où le club à mis les moyens, c’est surtout sur l’encadrement. L’an prochain on aura que deux groupes, mais il y aura 4 entraineurs pour les A, 4 pour les B, Benoit Valbonezi qui va coordonner sur les deux groupes, Cyril Lazaro qui chapote l’ensemble, cela veut dire que l’on va avoir beaucoup de compétence réunie pour faire progresser les joueurs vu que c’est une catégorie charnière, entre les U12 montants et ceux qui vont passer Cadets. C’est très important le développement sur ces joueurs.

Pour les objectifs, pour les 1ère année c’est dans un premier temps s’adapter au terrain, arriver à occuper tout l’espace et à développer les ressources techniques, car après, l’aspect physique on ne le contrôle pas, par contre, l’aspect technique et compréhension du jeu, ça c’est le rôle de l’entraineur et de l’éducateur. Sur les 2ème année l’objectif à long terme cela serait d’arriver à pérenniser chaque année le club dans le Top5 au Super Challenge. Cela veut dire que le travail est fait mais seulement sur une seule génération. Il y a d’autres clubs comme Massy ou le Stade Toulousain qui chaque année sont dans le Top3, donc je pense que pour le club c’est intéressant de pérenniser ce groupe dans ce genre de résultat qui confirme la progression des joueurs.

en image