top-14

Accueil » actualite » fiche » top-14 » abadie-cest-en-toute-humilite-que-lon-ira-a-l-usap

Abadie : “C’est en toute humilité que l’on ira à l'USAP…”

17/02/2017

Demi-de-mêlée titulaire dans le groupe qui a connu la défaite à domicile face à Béziers, Paul Abadie évoque une semaine de travail importante et un rendez-vous à pression à Aimé Giral. Entretien.



- Paul Inutile de te demander si vous avez digéré la défaite ? 

Disons qu’on a hâte de passer à autre chose après cette défaite qui a été compliquée pour le moral bien sûr, ça a affecté les troupes mais on a tous hâte de faire le match ce week-end pour passer et autre choses et repartir ensemble du bon pied. 

- Malgré tout, on vous sent unis et déterminés, c’est le cas ? 

C’est le cas et on doit le rester dans cette épreuve difficile j’allais dire, mais finalement ce n’est pas non plus catastrophique. Jusqu’à présent c’est vrai, on a pas eu vraiment de gros accroc dans la saison, du moins de cette importante...C’est la première fois que l’on perd à domicile. On doit faire face et rester solidaires c’est obligatoire ! 

- Ton capitaine a parlé de “Mal pour un bien” en début de semaine, vous allez vous en servir comment de ce résultat ? 

Oui c’est un mal pour un bien. On a pas été encore la tête dans le dur de cette façon. Il faut parfois ce genre de désillusions pour se remettre au travail fort et savoir que le championnat est encore long et qu’il n’y aura aucune équipe à sous-estimer. 



- La-bas à Perpignan, il faudra livrer un gros combat … 

C’est évident ! Je ne sais pas quelle sera la physionomie du match et le résultat mais ce qui est certain c’est que l’on ira là-bas avec beaucoup d’engagement et j’espère que les troupes seront solidaires et unies pour mettre un maximum d’intensité et essayer de faire le meilleur résultat possible. Alors c’est difficile de parler de résultat après le match que l’on a fait ce week-end, on pensait gagner, c’est vrai, et aujourd’hui on peut dire que c’est une vraie contre-performance. Alors c’est en tout humilité que l’on ira à Perpignan qui est une grosse équipe, livrer le plus gros combat possible.

- Personnellement tu étais du dernier déplacement à l’USAP, qu’est ce que tu gardes comme souvenir ? 

Oui c’est l’un de mes meilleurs souvenirs rugbystiques je pense. On avait fait un super match il y a 2 ans. Mais aujourd’hui le contexte est tout autre, c’est pas la même période dans la saison, c’est pas des phases finales non plus. Après, ce sont des matchs toujours particuliers contre l’USAP qui est une équipe très agressive et reste une excellente équipe du championnat et qui porte un gros projet pour les saisons futures. On a tous a coeur de faire un bon résultat.